Top 5 des métiers du e-commerce

Le secteur de l’e-commerce continue à se développer à un rythme soutenu et les metiers du e-commerce connaissent donc aussi une forte croissance. En 2023, selon la FEVAD, il a encore connu une hausse de 10,5%. Au total, le secteur du e-commerce représente près de 160 milliards d’euros en 2023 soit l’équivalent du chiffre d’affaires annuel du secteur automobile ou du BTP.

Avec l’évolution des modes de consommation et la démocratisation de l’achat en ligne, la demande incite donc des pure players à se lancer sur des niches encore peu exploitées et pousse les enseignes du commerce traditionnel à proposer également leurs produits en ligne.

Avec la progression continue du e-commerce, les besoins en recrutement dans ce secteur augmentent mécaniquement car les métiers se professionnalisent et se spécialisent de plus en plus. Le secteur du e-commerce attire les profils compétents car les opportunités sont nombreuses mais le rythme de croissance soutenu crée une tension en termes de recrutement.

Les bons profils sont ainsi très recherchés au sein des métiers du e-commerce. Quels sont les profils les plus recherchés aujourd’hui par les entreprises ? Nous vous présentons 5 profils qui sont globalement en forte demande dans ce domaine :

Responsable Acquisition

Pour développer les ventes, la création de traffic qualifié pour les enseignes de vente en ligne est un impératif. Mais avec l’augmentation de l’offre en ligne, la compétition pour la visibilité en ligne s’intensifie et les e-commerçants ont donc besoin de profils de plus en plus experts pour attirer de nouveaux visiteurs. Le rôle du Responsable acquisition est justement d’orchestrer la stratégie d’acquisition de traffic. En partant de l’analyse de l’activité de son entreprise et de ses spécificités il détermine quels sont les leviers digitaux les plus appropriés.

Un Responsable d’acquisition doit donc avoir une bonne connaissance de l’ensemble des canaux d’acquisition de traffic et une bonne culture générale en marketing digital. Il doit posséder des compétences au minimum dans le référencement naturel sur les moteurs de recherche (SEO), la publicité payante (SEA), le marketing sur les réseaux sociaux, l’affiliation, l’emailing.

Les bons profils de Responsable acquisition ont souvent une spécialité de base comme le référencement naturel ou le SEA. Par la suite ils ont su s’appuyer sur ce socle initial pour développer leurs connaissances sur les autres leviers et ainsi être en mesure de challenger les équipes internes ou des prestataires externes tels que consultants ou agences spécialisées.

Le Responsable acquisition est dans une quête d’optimisation permanente. Il doit donc également posséder de fortes compétences analytiques et savoir recueillir les données efficacement. Il doit être en mesure d’analyser les données de trafic web, comprendre les tendances et les comportements des utilisateurs, interpréter les chiffres et identifier les opportunités d’amélioration en vue d’augmenter le trafic. Il maîtrise donc parfaitement les outils d’analyse et de suivi de traffic tels que Google Analytics, Google Search Console et Google Data Studio.

En termes de profil un Responsable d’acquisition est donc nécessairement très orienté résultats, a le sens du détail mais fait également preuve de créativité pour proposer des stratégies innovantes qui permettront d’attirer et d’engager les utilisateurs.

Le salaire moyen d’un responsable acquisition est généralement compris entre 40 000 et 80 000 euros par an. Ce salaire variera de 35000  à 42000€ pour des profils ayant entre 0 et 2 ans d’expérience et atteindra  jusqu’à 80 000€ pour des profils ayant plus de 10 ans d’expérience.

Responsable marketplace

Le volume de transactions e-commerce issu des marketplaces explose depuis une dizaine d’années et représente aujourd’hui 62 % des ventes en ligne. Le développement du nombre de marketplaces entraîne logiquement une demande accrue en cadres de direction expérimentés pour manager ces nouvelles plateformes.

C’est ainsi que parmi les métiers du e-commerce les plus en vue, on a vu apparaître le profil de Responsable Marketplace dont le rôle est de gérer la présence des produits sur une marketplace. Quelles sont ses responsabilités ?

Le Responsable Marketplace assure mise en ligne efficace des produits. Il tient un compte régulier de l’état financier et mesure la performance économique de l’activité. Il encadre une équipe interne : Responsable financier, Responsable des achats, Responsable marketing, Business Developers, Chefs de produit, Account Managers, Responsable expérience client, Développeurs. Il doit résoudre les problèmes techniques et opérationnels liés à la mise en ligne de nos produits et à la vente en ligne.

Il veille à la performance globale des vendeurs sur la marketplace que ce soit en termes de volume d’affaires, rentabilité, satisfaction clients. Il supervise le développement de nouvelles fonctionnalités en étant à l’écoute des attentes des utilisateurs. Il réalise une veille concurrentielle pour identifier les opportunités de croissance et identifie les opportunités de nouveaux produits et de nouveaux marchés. Enfin, il met donc en place une stratégie de recrutement pour attirer de nouveaux marchands et les sur sa place de marché.

On trouve différents types de profils parmi les Responsables marketplace. Certains ont travaillé dans le e-commerce en tant que Manager e-commerce, d’autres ont un parcours purement marketplace an ayant démarré comme Business Developer marketplace ou Account Manager. Certains profils ont travaillé chez des fournisseurs de la grande distribution puis sont passés du retail traditionnel au secteur de l’e-commerce.

Sur ce poste, les compétences recherchées sont bien sûr d’excellentes compétences en résolution de problèmes et en gestion de projet ainsi que de fortes capacités d’analyse et de compréhension des indicateurs de performance clés. Dans ce métier il est par ailleurs nécessaire d’avoir des connaissances spécifiques au fonctionnement des plateformes e-commerce et des outils associés. Enfin il faut avoir des compétences en communication et en coordination d’équipes internes.

Un Responsable marketplace débutant ou junior gagnera entre 35 000 € et 50 000 € par an. Un profil expérimenté ou intermédiaire percevra entre 50 000 € et 80 000 € par an tandis qu’un senior ou avec une grande expérience pourra espérer toucher plus de 80 000 € par an.

Responsable de la logistique et de la chaîne d’approvisionnement

Dans le monde du e-commerce où les attentes des clients en termes de délai, de flexibilité dans les modes de livraison et de transparence dans le suivi des commandes sont de plus en plus élevées, le rôle du Responsable de la logistique e-commerce devient un poste de plus en plus clé.

Le Responsable de la logistique a pour rôle de coordonner et d’optimiser l’ensemble des opérations logistiques, y compris la gestion des stocks, l’expédition, la distribution, etc.

Pour cela, il est en en relation régulière avec les fournisseurs afin de s’assurer que les stocks soient toujours disponibles pour chaque commande client. Il supervise la planification des commandes, le contrôle des stocks, la préparation des commandes ainsi que le suivi des livraisons chez le client. Généralement il gère également la relation avec les différents transporteurs et le suivi des litiges livraisons.

Ses responsabilités incluent un aspect managérial : c’est lui qui encadre l’équipe des magasiniers et des préparateurs de commande.

Parmi tous les métiers du e-commerce, il s’agit d’un poste très complet qui exige donc des compétences variées. Le Responsable logistique doit d’abord être très efficace dans l’organisation, l’optimisation et l’automatisation des tâches mécaniques afin d’obtenir une organisation efficiente de ce travail.  Ensuite, il doit être un bon manager en répartissant au mieux les tâches et les responsabilités de ses équipes. Enfin, il doit être capable de parler aussi bien informatique avec les équipes techniques que marketing et finance avec les équipes commerciales ou la Direction.

De manière générale il faut avoir un esprit très rationnel, rigoureux et très analytique. Une grande part de son activité consiste en effet à rationaliser et à simplifier des processus pour réduire les coûts et les délais de livraison tout en préservant un haut niveau de qualité.

En outre, il faut maîtriser les systèmes d’information logistique pour la planification, tels que OMS, ERP etc.. ainsi que les principaux CMS e-commerce du marché.

Il faut enfin connaître les règles fiscales et juridiques du transport et avoir des compétences générales en gestion (analyse financière, suivi de budget).

Pour un Responsable de la logistique débutant ou junior, il faut compter entre 30 000 € et 45 000 € par an. Un profil expérimenté gagne en moyenne entre 45 000 € et 65 000 € par an et un confirmé peut dépasser les 65 000 € par an.

Account Manager e-commerce

Un autre poste qui se développe au sein des marketplaces est celui d’ Account Manager. Pour se développer les marketplaces ont en effet besoin de spécialistes qui connaissent bien l’écosystème des fournisseurs. Pour élargir la gamme de produits qu’elle propose les marketplaces recrutent ainsi des Account managers afin d’identifier de nouveaux fournisseurs à référencer sur leur plateforme et ainsi étendre leur périmètre d’activité. L’ Account Manager prospecte donc de potentielles marques partenaires de l’écosystème et négocie avec elles sur le plan commercial.

Chez de tels acteurs l’ Account manager gère plusieurs comptes. Il s’assure que chaque marque qui vend sur la plateforme est satisfaite des services délivrés mais également qu’elle correspond en retour aux critères et au niveau de qualité fixés par la place de marché. Il s’assure donc d’abord de la bonne intégration technique du catalogue des entreprises du portefeuille qui lui a été confié. Il jour un rôle de partenaire commercial des différentes marques pour les accompagner dans leur développement commercial, en leur proposant des pistes d’amélioration de leur visibilité sur la plateforme.

L’Account manager joue un rôle de suivi mais également de conseil stratégique : il connaît les produits vendus et les attentes des utilisateurs de la place de marché et est donc en mesure de conseiller les marques sur leur positionnement afin qu’elles tirent un maximum de profit de leur présence chez eux.

Pour ce poste la formation n’a pas tant d’importance que cela. Ce que l’on regarde est surtout la connaissance du secteur, la capacité à identifier et convaincre les bons fournisseurs de rejoindre la marketplace.

Un Account Manager doit donc avoir une bonne connaissance de son marché et des différents acteurs qui le composent mais également certaines connaissances techniques.

Au niveau des connaissances techniques, il doit connaître le fonctionnement des agrégateurs de flux produits afin de bien paramétrer les catalogue produit, la modification des tarifs et la mise à jour à jour des stocks.

Généralement les profils d’ Account managers qui travaillent au sein d’une marketplace ont une expérience significative dans la vente en ligne avec un background en marketing digital.

On retrouve chez ces profils les qualités commerciales de base : esprit de conquête, forte aisance relationnelle, écoute, bonnes capacités de négociation et force de conviction.

Enfin ces profils doivent mener un travail de veille active sur les tendances de leur marché, se tenir au courant des nouveautés et être à l’aise avec les chiffres.

Les salaires pour ce poste varient en fonction de l’expérience et de la taille de l’entreprise, mais ils peuvent se situer entre 35 000 et 70 000 euros par an.

Développeur web e-commerce

Enfin, 5e et dernier type de profil toujours aussi recherché dans le e-commerce, ce sont les développeurs web bien sûr, des profils qui ne connaissent pas la crise. Ces profils sont toujours aussi sollicités en raison des besoins techniques pour développer des sites toujours plus performants et intégrés.

Le développeur e-commerce créée, développe et s’occupe de la maintenance des sites web de commerce électronique, y compris l’intégration de fonctionnalités de paiement en ligne, de gestion des stocks, etc.  Le développeur ou la développeuse web conçoit l’intégralité de la structure d’un site ou intervient sur des CMS existants tels que Prestashop, Woocommerce, Magento, Drupal, Shopify afin de les personnaliser et de les adapter aux besoins spécifiques de l’entreprise pour laquelle il travaille.

Le développeur e-commerce travaille généralement sous la direction d’un Chef de projet commerce qui lui transmet un cahier des charges. Le développeur e-commerce conçoit sur la base de ce cahier des charges les modules et les extensions qui permettront d’optimiser l’expérience client. Certains développeurs interviennent plutôt sur les flux internes et sur le système dans son ensemble, (processus de gestion des données clients, intégration, facturation, d’expédition), on parlera de développeurs backend tandis que d’autres codent l’interface permettant aux visiteurs de se connecter avec la boutique en ligne (mise en forme des pages, UX, navigabilité, paiement), on parlera alors de développeurs frontend.

Les développeurs frontend réalisent la mise en page web, en tenant compte de la navigabilité (la facilité avec laquelle on navigue sur le site) pour améliorer l’interaction de l’utilisateur avec le site.

Les développeurs e-commerce doivent doit maîtriser l’écriture de code et plus spécifiquement les langages du web (HTML, CSS, Javascript, etc.), ainsi que les systèmes de gestion de contenus spécifiques au e-commerce. Ils doivent également savoir gérer la migration d’une plateforme e-commerce à une autre.

Outre la capacité à développer des applications fonctionnelles les développeurs doivent aujourd’hui avoir de bonnes notions en UX et SEO afin de concevoir des sites performants techniquement, optimisés pour les moteurs de recherche et proposant une expérience utilisateur optimale.

Les profils juniors gagnent entre 25 000 € et 40 000 € par an. Un profil expérimenté ou intermédiaire gagnera 40 000 € et 60 000 € par an. Les développeurs web expérimentés peuvent gagner eux autour de 70 000 euros par an, voire au-delà.

Conclusion :

Le marché du recrutement sur les métiers du e-commerce reste très dynamique globalement, la plupart des profils sont recherchés par les entreprises mais nous constations que les principaux profils du e-commerce les plus en demande aujourd’hui sont : Responsable Acquisition, Responsable marketplace, Responsable de la logistique, Account Manager et Développeur. Et vous, qu’en pensez-vous ? Y a-t-il d’autres métiers du e-commerce pour lesquels vous avez constaté des difficultés importantes en termes de recrutement ? N’hésitez pas à nous dire en commentaire ce que vous en pensez.

Articles populaires

Articles en lien

Autres articles

Lancer un recrutement

 

Vous cherchez à renforcer votre équipe marketing ? Faites confiance à des spécialistes